Découvrir et pratiquer le Yin yoga avec douceur

0 Actions
0
0
0

Il existe de nombreuses pratiques de yoga (karma yoga, raja yoga, ashtanga yoga, vinyasa yoga, hatha yoga, etc..). Il est facile de s’y perdre complètement !

Le yoga, dans sa forme physique via la pratique des postures (asanas en sanskrit), peut se décliner sous des formes plus actives (yang) ou plus calmes (yin).

  • Les pratiques yang – axées sur le mouvement : Que ce soit de l’Ashtanga, du vinyasa, ou du raja yoga, elles sont plus physiquement actives. Elles sont donc souvent la « porte d’entrée » au yoga pour des raisons très simples : l’attrait des bénéfices physiques visibles et musculaires et le besoin de concentration, forment une recette gagnante pour se distraire des « problèmes du quotidien ». Elles  sont plus concrètes et représentent souvent une invitation à se challenger.

 

  • Les pratiques yin – axées sur la quiétude et le maintien :le yoga restaurateur ou le Yin Yoga, des pratiques sont à la portée de tous·tes et invitent à se focaliser sur l’intérieur. Le maintien des postures permet de se découvrir dans la subtilité, l’intangible, et très souvent, l’oublié ou l’enfoui.

Ces deux types de pratiques – yin et yang, actives et plus calmes – sont intrinsèquement complémentaires afin d’explorer la recherche de « votre » équilibre.

Aujourd’hui, on va s’intéresser à une pratique en particulier : le Yin Yoga.

Qu’est-ce que le yin yoga ?

Le yin et le yang

Le Yin Yoga provient de la tradition chinoise et prend ses racines dans la philosophie Taoïste. Cette dernière a pour objectif de vivre en harmonie, recherchant l’équilibre entre le Yin et le Yang.

Pratique parfois qualifiée de « douce » ou sédentaire, le Yin Yoga se fait essentiellement à travers des postures assises, maintenues plus longtemps.

Cette approche, qui peut paraître plus « simple », ne veut pas forcément dire facile ! Bien au contraire, elle vous invite à « lâcher prise », à détendre les muscles qui sont très souvent en surrégime, et à vous focaliser sur un ressenti profond.

C’est une pratique stimulante physiquement, car elle prend soin de parties du corps très souvent oubliées. Mentalement, l’immobilité recherchée dans les postures permet de « ralentir », d’absorber et de cultiver votre attention consciente.

Les Bienfaits du Yin Yoga

Pratiquer le Yin yoga vous fait suivre une série de postures au sol. Ces dernières sont maintenues entre 3 et 5 minutes, ce qui permet d’activer l’énergie.

Les postures ciblent certains points dans les méridiens (les canaux d’énergies) qui traversent le corps de la tête au bout des orteils. Le pouvoir du Yin Yoga ne réside pas dans l’effort qu’il requiert mais dans le temps de maintien des postures.

Au niveau physique, la pratique du Yin Yoga permet de donner un bain de jouvence à nos articulations, ligaments et fascias.

Le fascia, souvent méconnu, est un organe récemment découvert par la médecine moderne. Il représente un réseau de tissus conjonctifs, essentiellement formés d’eau, de collagène et d’élastine. Le fascia permet de maintenir l’ensemble des structures corporelles, dont le squelette et les muscles.  Il nous donne notre aspect physique. Le maintien des postures, puis leur relâchement, permet d’éviter la stagnation des tissus et de favoriser l’hydratation de ceux ci tout en stimulant la circulation de l’énergie à travers le corps.

La réhydratation de ces tissus contribue à maintenir ces derniers en bonne santé. Notamment, le bas du dos et les hanches en particulier.

Une pratique régulière, favorisant la circulation de l’énergie, permet aussi de développer la flexibilité et la mobilité en douceur.

Enfin, le Yin Yoga permet de réduire le stress, et de détendre le système nerveux. Il active le système parasympathique qui ralentit le rythme cardiaque notamment.

La pratique du Yin Yoga est un excellent complément à des activités plus énergétiquement actives – comme les pratiques de yoga de type yang, mais aussi la course à pied ou les sports collectifs.

Où et comment le pratiquer ?

Vous pouvez pratiquer le Yin Yoga en assistant à un cours, ce que je vous invite à faire au début. Le BAYA Home Studio propose d’ailleurs de nombreux cours de Yin.

Par la suite, vous pouvez aussi pratiquer seul·e, ou dans un espace où vous vous sentez à l’aise et au calme. Munissez-vous d’un tapis, d’une couverture et d’un coussin (bolster – ou d’une couverture roulée). Branchez-vous au BAYA Home Studio, et c’est parti !

SI vous souhaitez pratiquer le Yin yoga, voici un exemple de posture. Ci-dessous est un exemple de la pose du lacet. Cette posture permet une rotation externe des os du fémur. Pendant ce temps le bas de la colonne vertébrale est en décompression si l’on se penche en avant.

_5_ueS6DZH2o0ZpU9XRWszpXN8YlZspnpj1ptpbn

Malgré la passivité de la posture, les muscles des fessiers sont stimulés.

Après 3 à 5 minutes dans la posture, ramenez le torse à la verticale pour retrouver une position assise.  Ensuite, appuyez sur vos mains en arrière pour relâcher vos jambes.

Étendez les vers l’avant de votre tapis, ressentez les sensations différenciées entre chaque hanche.

Vous pouvez désormais explorer la posture de l’autre côté. Il est tout à fait normal qu’un côté soit plus confortable ou flexible que l’autre, car notre corps n’est pas symétrique dans ses expériences, flexibilités, forces ou faiblesses.

Pratiquer le Yin Yoga est justement une invitation subtile à retrouver un équilibre ! Ouvert à tous·tes, le Yin Yoga ne demande pas une expression de posture considérée « parfaite ». Le ressenti de chacun est la clef : la paix vient quand nous abandonnons les attentes.

Rendez-vous sur votre tapis !

À propos de l’auteur: Morgane de « Lavender Yoga » est professeure certifiée de yoga vinyasa (200 RYT) et en yin yoga (50 RYT). Professionnelle de l’Humanitaire, elle est amenée à travailler à travers le monde. Elle propose des cours ouverts à tous, axés sur la réduction du stress et le « self-care » ou « prendre soin de soi ».

Instagram: @morgane_mindful

Facebook: Lavender Yoga Geneva.

0 Actions
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aimer

Petit lexique de yoga

Vous êtes nouveau dans votre studio de yoga et certains termes vous sont encore méconnus ? Pas de…