Yoga et sports : pourquoi c'est complémentaire ?

Yoga et sports : pourquoi c’est complémentaire ?

0 Actions
0
0
0

Pourquoi associer la pratique du yoga à votre pratique sportive du quotidien ?

Souvent nommé comme un excellent complément au sport, le yoga compte de nombreux atouts pouvant améliorer sur le long terme votre pratique physique et sportive . Grâce au yoga, votre corps gagne à la fois en amplitude de mouvement, en muscle et en souplesse. En pratiquant le yoga, la souplesse passe par le corps, mais aussi par l’esprit. Et s’il y a un atout indispensable à la pratique de tous les sports, c’est bien de respirer ! Le yoga vous permet donc de méditer, respirer, booster votre concentration et apaiser votre mental. Dans cet article nous vous présentons les multiples avantages du yoga en complément de votre routine sportive !

 

Les bienfaits du yoga et des postures dans votre pratique physique et sportive

Travailler sa souplesse et sa mobilité grâce à la pratique du yoga

 

Lorsque vous pratiquez un sport ou une activité physique, vous avez plus de chances de contracter vos muscles et votre corps que de les assouplir. En associant votre activité sportive et physique au yoga dans votre vie, vous allez pouvoir travailler la souplesse et donner ainsi à votre corps plus de flexibilité. Les postures d’assouplissements sont idéales à pratiquer après une séance intense !

Yoga et sports
Lisa sur son tapis Tanger

La pratique du yoga officie aussi sur la mobilité de votre corps, qui est très importante dans tous les sports (mais aussi dans votre vie au quotidien !). C’est ce qui permet de gagner en amplitude de mouvement au niveau des articulations. Le yoga, en travaillant l’ouverture et le mouvement, permet à notre corps et nos articulations de se mouvoir dans une multitude de directions. Le yoga est donc un excellent complément à tous les sports ! Plus votre mobilité est importante, plus vous augmentez vos performances sportives, facilitez l’effort et évitez les blessures.

Au final grâce au yoga, vous repoussez vos limites dans votre sport, sans pour autant vous en rendre compte ! En gagnant en ouverture et en souplesse, le yoga vous permet de faire de votre pratique sportive, une pratique avec beaucoup moins de limites et surtout une pratique avec plus de facilité et d’aisance au cours de votre vie. 

Apaiser sa respiration et son esprit dans ses activités physiques et sportives

Souvent, lorsque l’on fait du sport, on oublie régulièrement de respirer. Pourtant c’est un véritable atout dans toute pratique sportive ! 

Le yoga permet d’apprendre à mieux caler sa respiration et donc à maîtriser son souffle dans son corps lors d’une activité physique en l’associant au mouvement. Dans chaque travail de posture en yoga, on associe une respiration. Il suffit simplement d’appliquer la même pratique dans le sport que vous choisissez.

Yoga et sports : la méditation
Mathilde en méditation avec notre couverture Cosmos

Prendre conscience de chaque inspiration et chaque expiration permet aussi d’apaiser votre esprit. C’est une vraie opportunité de se concentrer sur l’instant présent lors d’une activité sportive et de focaliser son mental. Et que vous soyez athlète de haut niveau ou non : d’être toujours connecté·e à son corps. Le principe même du yoga !

Renforcer son corps grâce aux muscles profonds avec le yoga

Dans le yoga, comme dans le sport, on va faire souvent travailler nos muscles. Cela dit, en yoga et en sport, le type de muscles travaillé diffère. L’exercice musculaire physique dans votre pratique du sport peut-être “superficiel”. Cela signifie que l’on travaille nos muscles superficiels, les muscles qui sont le plus près de la peau dans notre corps, le travail sur le muscle est bien différent en yoga.

Les muscles profonds quant à eux interviennent dans des disciplines comme le yoga ou le pilates. Ces muscles profonds sont les plus proches du squelette (le psoas, l’illiaque…). Ils sont souvent laissés de côté dans la plupart des sports. Pourtant, ce sont eux qui donnent de la tonicité à votre corps ! C’est donc un excellent complément à tous les sports de faire le travail des muscles profonds en yoga par exemple, pour être plus à l’aise dans votre effort physique.

Yoga et sports complémentaires

Yoga et sports idéaux : le running 

Le running peut provoquer de nombreux chocs dans votre corps. Il est donc capital de prendre soin de votre état physique si vous courrez régulièrement. La pratique du yoga est parfaite pour faire de bonnes performances et garder son corps bien mobile en :

  • Ouvrant ses hanches : faire des exercices d’ouverture des hanches est idéal pour les sportifs amateurs de running. Le système osseux de la hanche guide le mouvement de votre foulée. Elle lui offre ainsi plus d’amplitude, et permet à votre corps d’être plus à l’aise lorsque vous courez.
  • Travaillant la posture : Le travail de la posture passe par la plante de pieds. Elle est très active dans la pratique du yoga pour rester connectée à la terre. Il faut faire des exercices d’ancrage pour la renforcer, et se grandir. Ainsi vous aurez la bonne posture pour courir : moins voûté·e et plus fort·e sur vos appuis.
    Le running et le yoga
    Le yoga est un excellent complément à la course à pieds – Crédit photo : Unsplash

     

  • S’étirant régulièrement : En gagnant en souplesse grâce au yoga, votre corps se mobilise mieux. Les étirements permettent de détendre les muscles et relâcher les articulations souvent mises à mal après une séance de running.
  • Respirant mieux : en apprenant à mieux connaître sa respiration, et à pratiquer le yoga avant une séance de running, vous allez très vite remarquer la différence d’oxygénation de votre corps et la maîtrise de votre souffle pendant votre effort. En plus votre tête sera sans doute beaucoup plus dans votre run puisque bien respirer vous apportera concentration et paix de l’esprit.
Le type de yoga à faire pour les runners·ses : le Yin yoga, un yoga doux, pour aller plus loin dans les étirements et savoir vous laisser guider par votre respiration dans chaque posture.
Les exercices à pratiquer pour travailler son corps pour une bonne séance de running : les étirements et les ouvertures de hanches (postures du pigeon, du lézard, du papillon), les étirements des jambes (la fente basse, skandasana, posture de la pince debout), et la méditation pour trouver de l’amplitude lorsque vous respirez.
Où pratiquer le running ?  Partout, où vous le souhaitez ou accompagné par Urban Sports Club ! Urban Sports Club permet justement d’avoir accès à plus de 1000 salles de sport en France dont les meilleurs studios de yoga avec le même abonnement. Ils proposent également des cours de yoga en ligne et en outdoor. Un abonnement parfait pour faire du sport où et quand vous le souhaitez et s’essayer à plusieurs disciplines.

Urban Sports Club

Urban Sports Club, c’est quoi ? Un abonnement flexible qui donne accès à 50 activités sport et bien-être dans 10 000 salles de sport en Europe. Run, yoga, fitness, danse, bootcamp et plus encore sont accessibles en salle, en plein air ou en ligne, pour une routine sportive diversifiée. Vous pouvez même retrouver les cours du Baya Home Studio ! 

 Le cours de yoga que l’on vous conseille sur le BAYA Home Studio : un cours de Hatha yoga dynamique et en profondeur construit par Audrey Donatoni, spécialement pour les runners !

Yoga et Pilates

Pilates et yoga
Pierre, professeur de pilates sur le BAYA Home Studio sur son tapis Prato

Le yoga et le pilates sont deux activités, qui bien que différentes dans la philosophie, peuvent se pratiquer de manière complémentaire. Il existe d’ailleurs de nombreux cours de yoga et de pilates pour mixer physique et relaxation au mieux ! Le yoga peut être un vrai atout pour la pratique du pilates car : 

  • Il renforce déjà vos muscles profonds : si vous n’avez encore jamais pratiqué le pilates, vous risquez d’être surpris·e lors du premier cours ! Le pilates a le don de faire cultiver le travail de vos muscles profonds. Ça va chauffer dans votre corps, et vous seriez bien aise d’avoir débuté avec le yoga.
  • Il permet la relaxation : malgré ce que l’on peut dire et surtout penser du pilates, c’est une activité très physique, et qui demande un certain cardio ! En l’associant en début et en fin de séance à quelques minutes de relaxation pour redescendre lentement et avec contrôle, vous aurez les deux bienfaits ! Celui d’avoir dépensé un maximum d’énergie, d’avoir libéré des hormones, et de vous détacher de votre stress en fin de séance grâce au yoga. Un idéal pour avoir la tête vide et une sensation de bien-être dans tout le corps.

Urban Sports Club

Où pratiquer ce sport ? Urban Sports Club propose également ce type d’activités avec par exemple un cours intitulé “yogalate” par leur partenaire Yoze

Yoga et sports : la danse 

Le yoga est souvent très utilisé dans des sports comme la danse, qu’elle soit classique ou contemporaine. Inversement, on dit souvent de certains yoga, comme le vinyasa, qu’ils peuvent ressembler à une chorégraphie, directement sur votre tapis. Utiliser le yoga dans ce sport, c’est :

  • Mieux se préparer : lorsque l’on s’échauffe en danse, le yoga intervient comme un excellent complément sportif. C’est d’ailleurs par l’intégration du yoga dans les échauffements physique ou non et dans cette pratique sportive, que l’on retrouve aujourd’hui beaucoup de professeurs de danse qui deviennent aussi professeurs de yoga.
  • Gagner en fluidité : le yoga permet une pratique physique certes intense, qui renforce les muscles profonds, mais qui permet aussi de faire bouger votre corps dans tous les sens et donc de gagner en liberté et en amplitude de mouvement. Le yoga va au final vous permettre de gagner en grâce pendant un cours.
    Danse classique
    La danse et le yoga : combo gagnant – Crédit photo : Unsplash

     

  • Améliorer sa posture : l’une des choses les plus importantes en danse, c’est la posture. Dans la pratique classique par exemple, on essaye de s’étirer le plus possible et se tenir très droit·e. Grâce à de nombreux exercices permettant “d’étirer” la colonne en yoga et de se “grandir”, il est un excellent complément pour apprendre à garder une posture forte lorsque vous dansez.
Le type de yoga à privilégier pour les danseurs·ses : l’ashtanga, pour gagner en souplesse et s’étirer longuement, mais aussi comprendre sa respiration et son énergie vitale. 
Les exercices de yoga à pratiquer avant ou après votre cours de danse : les twists pour travailler la posture et l’allongement de la colonne vertébrale. Navasana, et autres postures stimulant la sangle abdominale pour raffermir la posture. 

Où pratiquer ce sport ? Toujours avec Urban Sports Club chez Dancefloor Paris ou Fit Ballet !

Yoga et boxe

Commencer la boxe
Boxeur en équilibre – Crédit photo : Unsplash

Au premier abord, le yoga et la boxe n’ont pas l’air d’avoir beaucoup de points communs. Pourtant le yoga peut être un vrai atout pour les boxeurs·ses ! Il permet notamment de :

  • Trouver sa respiration : comme en yoga, en boxe, un mouvement de frappe est s’associe à une respiration. Si bien que lorsque l’on enchaîne rapidement les mouvements, on oublie de respirer. Développez sa capacité de respiration c’est améliorer la fluidité de vos mouvements. Vous augmentez aussi votre force physique vous accompagnez chaque mouvement du plus grand outil de notre corps : la respiration.
  • Augmenter sa mobilité : dans ce sport, lorsque vous “frappez”, c’est absolument tout votre corps qui guide votre mouvement. Vous ne pouvez donc pas compter que sur votre force. En amenant avec vous la force de votre corps, l’effort est facilité et vos performances multipliées. Vous aurez donc beaucoup moins de limite et une marge de frappe plus importante.
  • Trouver son équilibre : suivant le type de sport de combat que vous choisissez, il est toujours nécessaire d’être très ancré·e. Si vous donnez un coup de pied, il est nécessaire de maîtriser votre équilibre. Dans ce genre d’activité physique c’est souvent quelque chose que l’on a énormément besoin de savoir gérer.
Le type de yoga à privilégier pour les boxeurs·ses : le Hatha yoga, pour apprendre à mieux s’étirer. Mais surtout prendre le temps de prendre une inspiration ou une expiration dans chaque posture… même en équilibre !
Les exercices à pratiquer pour combiner yoga et sports de combat : les ouvertures d’épaules (paumes de mains inversés dans le dos, posture du dauphin, bras en cactus), les postures d’ancrage et d’équilibre (guerrier III, l’aigle, la posture du danseur…), et le pranayama.
Où pratiquer la boxe ? À l’Apollo Sporting Club avec notre partenaire Urban Sports Club !

Yoga et sports : l’escalade

Escalade
Escalade de salle – Crédits : Unsplash

Un autre combo gagnant yoga et sports : l’escalade et le yoga. Ces deux disciplines s’associent parfaitement et le yoga permet de trouver plus d’agilité et de tonicité dans votre grimpe. Pour trouver plus de fluidité et de force, il faut :

  • Apprendre à mieux s’échauffer : en grimpant, les articulations se mobilisent énormément, mais on les laisse parfois de côté. Pour les renforcer, certaines postures et exercices de yoga peuvent être bénéfiques.
  • Ouvrir son corps en entier : comme pour le yoga, tout votre corps est mobilisé dans cette activité physique. Votre corps doit être capable de se déplacer dans diverses directions. Le yoga travaillant la mobilité, on privilégie des exercices venant chercher l’amplitude dans les hanches, les épaules, poignets et chevilles.
  • Chercher son ancrage et sa tonicité : lors de premières séances de grimpe on concentre toute notre force musculaire dans les bras, plutôt à tort. Ce sont le placement des pieds, l’équilibre et la puissance de votre corps qui vous aideront à vous hisser. Grâce à la pratique du yoga, vous remarquerez de grandes évolutions dans vos placements pour pousser dans vos pieds, plutôt que tirer sur vos bras ! Plus de limite pour monter toujours plus haut !
  • Respirer : chaque mouvement en escalade devrait s’accompagner d’une respiration. Et ce tout au long d’une voie, ou d’un bloc ! Vous pouvez utiliser la méditation pour apprendre à mieux connaître votre souffle.
Le type de yoga à privilégier pour les grimpeurs·ses : le vinyasa, plus créatif il permet d’adapter les postures pour trouver plus de liberté de mouvement.
Les asanas de yoga à pratiquer pour améliorer ses performances : Il faut privilégier les exercices d’ouverture de hanches en yoga et la méditation en visualisation. Cette technique vous permet de vous visualiser en train de grimper apaisé·e, serein·e ! 
Où pratiquer du bloc ? Dans l’une des salles Blocbuster proposées par Urban Sports Club !

Une chose est sûre, le yoga vous fera gagner certes en physique avec le travail des muscles profonds ou du mouvement, mais va véritablement donner un coup de pouce à votre mental. En respirant dans une activité physique, en apaisant votre esprit, votre concentration n’en sera que meilleure. Et ce, que vous pratiquiez le sport en compétition ou par pur plaisir ! Yoga et sports restera toujours un combo gagnant !

Vous pratiquez déjà le yoga et vous avez envie de vous essayer à tous ces sports complémentaires (boxe, running, natation, escalade…) ? Urban Sports Club vous invite à tester toutes ces activités sportives gratuitement et sans engagement grâce à leur période d’essai de 14 jours ! Et c’est la même chose sur le BAYA Home Studio, si vous découvrez seulement les bienfaits du yoga sur votre activité physique et sportive !

 

0 Actions
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aimer

Petit lexique de yoga

Vous êtes nouveau dans votre studio de yoga et certains termes vous sont encore méconnus ? Pas de…