Collection solidaire Kabubu

Un yoga solidaire et unique avec Kabubu !

0 Actions
0
0
0

Découvrez l’opération solidaire Potenti’Elles avec Kabubu

Collection Kabubu - yoga solidaire

Un yoga solidaire pour BAYA et Kabubu

En ce début d’année 2020, c’était avec Kabubu que nous nous étions associées pour créer une nouvelle collection solidaire autour du yoga. C’est en février que le tapis “Kabubu” avait vu le jour pour la première fois.

Cette collection avait pour but de récolter des fonds pour favoriser l’insertion des femmes exilées par le biais du sport et via l’opération Potenti’Elles, lancée par Kabubu.

En cette fin d’année nous sommes fières de pouvoir estimer les bénéfices récoltés pour cette association à plus de 1 000 euros. En tout 48 tapis Soft et 90 tapis Intense ont été vendus et ont pu permettre de financer une partie du programme de Potenti’elles. On en est très fières d’avoir eu la chance de soutenir, de manière concrète et avec vous, cette association.

Interview de Claire, chargée de projets chez Kabubu 

Nous avons invité Claire, chargée de Projets chez Kabubu, qui a pris le temps de répondre à nos quelques questions sur Kabubu et Potenti’elles. Avec elle nous revenons aussi sur la réussite de notre collection pour un yoga plus solidaire !

Peux-tu te présenter en quelques mots ? Et présenter Kabubu ?

Je m’appelle Claire et je suis chargée du projet Potenti’elles au sein de Kabubu. Kabubu est une association fondée en 2018 qui a pour but de favoriser l’inclusion sociale et professionnelle des personnes exilées par le sport, en Ile-de-France et en région lyonnaise.

Yoga Solidaire Potenti'Elles
L’opération Potenti’Elles

Quels sont les grands combats, missions de Kabubu au quotidien ?

Les grands combats de Kabubu sont évidemment de favoriser l’inclusion des personnes exilées. Aussi de lutter contre les préjugés et permettre la création d’amitiés sincères autour d’une passion commune : le sport.
Nous mettons également un point d’honneur à lutter contre les inégalités de genre : chez Kabubu, chacun et chacune est capable, peu importe son sexe, sa nationalité ou son statut.

Pourquoi pensez-vous que le sport nous réunit ? Et de quelle manière ?

Le sport réunit, car c’est un langage universel. Pas besoin de parler la même langue pour se comprendre sur le terrain, ni pour partager la même passion.

Le sport permet également un type d’échange différent, plus horizontal : il n’y a plus une personne qui donne et une qui reçoit, chacune apporte quelque chose, pour avancer ensemble, en équipe.

Peux-tu nous parler un peu plus de l’opération Potenti’Elles ? En quoi cela consiste-t-il exactement ?

Potenti’elles est LE programme au sein de Kabubu qui favorise l’inclusion et l’accès à la pratique sportive des femmes exilées.

Nous avons 3 piliers au sein du programme :

  • le pilier « Mind & Body » : des cours de yoga hebdomadaires ;
  • le pilier « Discovery » : des activités découvertes toutes les 2 semaines pour « oser» de nouveaux sports (ex : rugby, boxe, danse hip-hop, gymnastique artistique, etc.) ;
  • et enfin le pilier « Sisters » qui met en relation des binômes femmes exilées / femmes locales, pour qu’elles réalisent ensemble un défi sportif.

L’ensemble des activités du programme se fait pour le moment en ligne (du fait de la situation sanitaire actuelle) et sont exclusivement réservées aux femmes. Nous sommes par ailleurs 3 femmes à travailler sur ce programme : Noémie (la présidente de l’association), Dounia (service civique) et moi-même.

D’après toi comment le yoga impacte la vie des femmes et leur rapport au sport ?

De ce que nous avons observé le yoga semble très bénéfique pour les femmes du programme. Il joue à la fois un rôle sur leur santé physique, et aussi mentale. C’est une bulle de relaxation, un moment rien que pour elles, dans des quotidiens parfois éprouvants physiquement, mais surtout émotionnellement.

Pourquoi avoir choisi de travailler avec BAYA pour cette opération ?

Pour nous BAYA est une marque qui remet les femmes ainsi que leurs besoins au centre de leur pratique. Nous ne pouvions pas rêver mieux qu’une marque 100% féminine et qui soutient le « girl empowerment » telle que BAYA.

Cours de yoga solidaire avec Potenti'Elles

Comment introduisez vous le yoga chez Kabubu ?

Nous avons introduit le yoga chez Kabubu comme un moment bien-être pour les raisons évoquées précédemment. C’est aussi un très bon moyen pour des femmes parfois éloignées de la pratique sportive, de renouer en douceur avec le sport pour lever leurs inhibitions… Pour ensuite se sentir capable de tout !

Quel bilan faites-vous de cette collaboration avec BAYA ?

Un bilan très positif ! Dès le début de la collaboration, les bénéficiaires de l’association ont été invités à un atelier de co-création pour inventer avec la marque le tapis « Kabubu », les modèles photos étaient également deux membres de la communauté Kabubu : Abbas et Manon, bref cela aura été une collaboration avec beaucoup d’échange et de partage !

Enfin dernier point et pas des moindres, la vente des tapis Kabubu nous aura permis de récolter près de 1000€ pour financer les diverses activités du programme Potenti’elles.

0 Actions
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aimer

Interview Thomas Gabillet

Nous avons rencontré Thomas (co-worker du Node à Bordeaux) qui vient de lancer son Blog “serelaxer.fr”.Nous lui avons…

Le Yoga Integral d’Alice Vivian

Voyageuse passionnée, communicante, amoureuse des philosophies orientales depuis 15 ans, Alice est professeur de Yoga Integral (Hatha), pratique…