Pourquoi j’ai commencé (et continué) le yoga ? By Hortense

0 Actions
0
0
0

Je suis Hortense, une des co-fondatrices de BAYA ! On me demande souvent comment j’ai commencé le yoga et pourquoi j’ai continué jusqu’à ce que je choisisse qu’il soit au coeur de mon métier ! 

Le Yoga est entré dans ma vie lors de mon échange au Cap en Afrique du Sud en 2013. Là bas, le mode de vie est plutôt sain, très axé sur le sport et beaucoup pratiquent le yoga. Une de mes colocataires de l’époque, Allemande, avait découvert le Yoga en Inde, elle pratiquait régulièrement sur la plage et m’a initié.

Au tout début, l’aspect « challenge physique » est ce qui m’a le plus plus : je voyais ma progression dans les différentes postures. Je n’avais à l’époque que très peu d’intérêt pour la notion spirituelle du yoga, mon objectif était très “physique” (et je me rappelle avoir eu des courbatures incroyables le jour d’après mon premier essai ahah)

Depuis début 2014, j’ai pratiqué avec plus ou moins de régularité, j’ai essayé différents types de yoga, dans différents studios, j’ai construit ma pratique personnelle, j’ai lu (d’ailleurs, si cela vous intéresse j’ai fait un résumé à ma sauce des Yoga Sutras de Patanjali, que vous pouvez lire juste ici), bref j’ai avancé, j’ai appris, j’ai raté, j’ai recommencé, j’ai progressé…

De mon petit cheminement, je retiens aujourd’hui deux choses primordiales :

  • Le rapport à mon corps a beaucoup évolué : je suis beaucoup plus à l’écoute de mes sensations, de mes blocages, de mes douleurs, de ce dont j’ai besoin. J’arrive à m’écouter, à savoir que telle posture va soulager telle partie du dos. J’ai également plus envie de me faire du bien, via l’alimentation notamment. J’ai désormais une vraie bienveillance envers ce corps, outil formidable quand on sait être à l’écoute alors que pendant des années j’ai été très peu attentive à ses besoins. Je ressens souvent le besoin de me dérouler mon tapis, quand je ne pratique pas pendant plusieurs jours, je sens que mon corps en a beaucoup besoin !
  • Apaisement du mental : Depuis le lancement de BAYA, nos vies d’entrepreneuses avec Agnès sont très chargées. Dès que je déplie mon tapis, c’est comme si mon cerveau arrêtait de penser en mode « automatique », pour laisser place à un apaisement de toutes les pensées quotidiennes. Je suis concentrée sur mes postures, ma respiration, mon enchaînement et sur RIEN d’autre. Alors même si c’est pour 10 minutes, quel bonheur.

Peut être que cet article vous donnera envie de vous mettre au yoga, de vous y remettre, j’espère en tous cas qu’il vous mettra en confiance et bienveillance avec votre corps. Il est écrit de mon point de vue et ressenti personnels 🙂

0 Actions
Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez aussi aimer

Interview Thomas Gabillet

Nous avons rencontré Thomas (co-worker du Node à Bordeaux) qui vient de lancer son Blog “serelaxer.fr”.Nous lui avons…

Le Yoga Integral d’Alice Vivian

Voyageuse passionnée, communicante, amoureuse des philosophies orientales depuis 15 ans, Alice est professeur de Yoga Integral (Hatha), pratique…